Quand et comment peut-on optimiser les circuits de collecte ?

image-q2photoq2-2

Vous avez un équipage qui se plaint de finir de plus en plus tard ? Évolution des comportements de consommation et de tri, mouvements de population, rénovation de quartiers ou construction de nouveaux logements, votre territoire évolue. La charge des équipes de collecte aussi. Il faut périodiquement analyser la situation pour rééquilibrer les tournées, voire pour identifier des économies.

La remise à plat des circuits de collecte est d’autant plus nécessaire si le périmètre du territoire évolue, par exemple en raison d’une fusion avec un autre EPCI, comme cela se produit avec la réforme territoriale. Des économies d’échelle et une rationalisation du service peuvent être espérées.

Pour WAMACO, les suivis de collecte et l’utilisation d’outils adaptés (GPS, logiciel de cartographie SIG) sont indispensables pour mener à bien une optimisation des circuits de collecte, quel que soit le flux considéré.

Nous relevons les trajets et les emplacements collectés et pour chacun d’eux, les bacs présentés, en nombre et volumes respectifs. Cette précision est rarement recherchée par les autres bureaux d’études. Elle donne pourtant une bien meilleure fiabilité aux projections que nous réalisons

Au-delà de la sectorisation, c’est-à-dire le découpage des tournées, pour l’établissement des circuits, nous privilégions un travail de concertation avec les équipages, pour faciliter leur adhésion au projet et se donner plus de chances de succès dans sa mise en œuvre.

Revenir aux autres questions

picto-question